Galerie

Série : Au coeur du maintien (semaine 4)

Battus 3-2 à Beauvais alors qu’ils menaient pourtant 2-0 après 10 minutes de jeu, les Ruthénois  pointent à 9 points du premier non-relégable. Malgré la situation, Guillaume nous explique pourquoi il y croit encore. Et nous raconte, comme d’habitude, sa semaine…

Le déplacement à Beauvais :

Un vrai périple ! Nous sommes partis jeudi matin à 8 heures et nous sommes arrivés à 20h30. Prendre l’avion ? Niveau budget, cela ne passerait pas.
Le voyage était vraiment long et quand tu te trompes de route sur le périf’ à Paris et que tu es bloqué dans les bouchons !
Le programme de la journée était simple : coinche et poker. Nous avons également regardé le match précédent de Plabennec (1-1) comme lors de chaque déplacement. Cela nous permet de voir nos erreur et les bonnes choses aussi. Et de  chambrer pas mal : il suffit d’un petit pont ou d’une chute ! Le matin du match, on a fait un réveil musculaire sur un terrain où il y avait plus de boue que d’herbe ! Au repas c’était pâtes-viande pour moi, d’autres ont pris poisson-riz.

Le match à Beauvais (3-2) :

J’ai appris à la causerie que je ne démarrerai pas le match donc je peux vous faire un bon résumé !

On mène très vite au score (2-0), malheureusement nous n’avons pas été capables de garder le score. On  a encaissé un but très vite qui nous a fait douter, et, dans la spirale négative où nous sommes, c’est dur de réagir.
Je pense que Beauvais était meilleur que nous : même à 0-2 ils ont pris le temps de faire tourner et n’ont pas paniqué du tout.

Mais bon, lorsque tu mènes 2-0 et que tu joues le maintien, c’est super dur  de perdre. Cela nous servira de leçon.

La semaine avant la réception de Fréjus samedi :
 

Nous nous sommes entraînés mercredi à Lanuéjouls.  Les petits de l’école de foot nous ont super bien accueilli !  Cela nous a fait super plaisir qu’ils nous soutiennent de la sorte.

Mardi :  jeu de la barre
Patin et Bouscarrat ont perdu, c’est donc eux qui ont lavé la salle de musculation cette semaine ! Ils l’ont fait très sérieusement, d’ailleurs ils ont carrément amené leur aspirateur personnel ! Ce doit être super propre !

Au sujet de Fréjus, c’est une trés bonne équipe avec de grosses individualités mais pour nous, tous les matchs vont être ceux de la dernière chance dorénavant, surtout à domicile. Il va falloir prendre le maximum de points à la maison. Il en reste 21 à prendre


La réponse au commentaire de Steph la semaine dernière :
 

« Beaucoup de regret pour ce match (de Plabennec) en effet, mais comment guillaume explique, on va dire ces 30 dernières minutes de jeu (cette révolte sur le terrain) avec le reste de la saison et ce manque de réalisme devant le but ?
Concernant souyeux et dire que nous avons pas les moyens de le refaire signer !!!! »

La « révolte » contre Plabennec a été due au fait que, dès qu’ils ont eu marqué,  ils ont reculé et ns ont laisser beaucoup plus le ballon et on a pu se créer davantage d’occasions.

Après, le manque de réalisme est un de nos problèmes et on travaille tous les jours pour changer ça. Sur le match de Beauvais, il y a eu du mieux. Il faut que cela continue.

Au sujet de Rémi (Souyeux), le club ne peut plus signer de contrat fédéral pour cette saison et il n’aurait pas pu jouer sans contrat fédéral car il en avait un avec le Paris FC.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s