Galerie

Quels agents de joueurs pour demain ? (1/2)

Focus sur une profession qui a été décriée avant de devenir indispensable et qui se structure. Enfin.

Hugo Zeitoun et Sidney Broutinovski ont crée en 2009 l’EAJF, l’École des Agents de Joueurs de Football en 2009 dont les cours s’effectuent au Parc des Princes, soit une formation sur 3 mois visant à préparer l’exigeant concours concocté par la Fédération Française de Football. Hugo Zeitoun a répondu à nos questions :

C Mon Foot : Comment vous est venue l’idée de créer cette école sachant qu’il existait déjà des formations pour devenir agent de joueur ?

Hugo Zeitoun : La création de l’école est née d’un double constat : tout d’abord la pénurie d’agents compétents et fiables dans un marché opaque avec de gros lobbys en place. Il faut assainir le milieu en intronisant sur  le marché des agents qualifiés, ayant été formés spécifiquement aux attentes de la profession et de manière plus globale aux enjeux du football professionnel.
Après avoir écouté nos amis, des joueurs, des directeurs de clubs, ont a vite compris que le métier d’agent avait une mauvaise image. On a donc cherché à comprendre et on a axé notre recherche sur les formations déjà existantes. On s’est vite rendu compte qu’il y avait une place à prendre pour une vraie formation de qualité, que le foot professionnel en avait besoin. Avoir une formation de 520 heures en continu est essentiel pour réussir l’examen compliqué de la FFF. La profession a besoin de bases solides, et c’est avec des professeurs et des intervenants très impliqués dans le sport que nous avons commencé à mettre en place le projet.

Quelle était votre profession à l’époque ?

Mon associé gérait une agence de communication, qu’il gère toujours d’ailleurs. Pour ma part j’étais en fin d’études, je revenais d’une année à Rome où le football est, comme partout en Italie, une religion. Tout comme la profession d’agent puisque c’est le pays au monde qui en compte le plus. Totalement convertis en rentrant, nous avons compris, mon associé et moi, qu’avec notre réseau étendu à l’Europe et l’Afrique qu’il était tout-à-fait réalisable de travailler dans ce milieu.

Quels sont vos points forts par rapport aux formations déjà existantes ? Vos faiblesses ?

Le premier point fort est le nombre d’heures : on ne peut pas laisser croire à une personne qui n’a aucune notion juridique qu’elle pourra réussir cet examen avec une centaine d’heures de préparation. 520 heures de cours, c’est le nombre d’heures clé. Un nombre d’heures qui a été établi par des experts qui s’accordent à dire que c’est pédagogiquement positif pour la réussite de l’examen d’avoir autant d’heures, surtout quand on doit repartir à zéro.

Le second point fort est la régularité des cours : le fait d’avoir cours 4 fois par semaine du lundi au jeudi vous confère cette régularité et vous familiarise beaucoup plus vite avec les matières. Vous ne trouverez autant d’heures d’enseignement dans nulle autre école.

Troisième point fort : notre corps professoral parce que l’excellence de l’enseignement repose  sur la qualité du corps professoral,  l’EAJF s’attache à recruter les meilleurs professeurs. De part leurs expériences, les professeurs fourniront aux élèves tous les outils nécessaires afin que les élèves soient dans les meilleurs conditions pour réussir le concours.

Quatrième point fort : nos intervenants. Le métier d’agent ne se limitant pas qu’à l’examen et sa préparation, nous nous efforçons de faire interagir à l’école tout un panel d’intervenants issus de tous les métiers et secteurs du football professionnel. Fournir un réseau de partenaires étoffé à nos élèves est une source de garantie pour l’après concours.

Cinquième point fort : le cadre des cours : le Parc des Princes. Il est toujours plus agréable de parler football, dans un lieu évoquant ce dernier, en l’occurrence à Paris le sanctuaire en la matière ! Le facteur motivation étant très important pour réussir, étudier dans une salle à quelques encablures de la pelouse, des salles du staff technique d’un club de foot, des vestiaires des joueurs et d’une salle de conférence de presse est un bon exercice de simulation pour l’élève qui se met tout de suite dans la peau d’un parfait acteur du monde sportif. Il faut aborder cet examen dans cet état d’esprit.

Comment avez-vous pu accéder aux « installations » du Parc des Princes ?

De la manière la plus simple qui soit : nous avons envoyé une ébauche de projet au parc des princes et à sa direction qui nous a très courtoisement invité à les rencontrer pour leur en parler .Ils se sont montrés très accessibles et disponibles, chose tout à fait louable de leur part .

Quel est le taux de réussite de l’école depuis sa création ?

Nous n’avons pas encore de promotion ayant encore passé l’examen puisque celui-ci a été décalé à la dernière minute cette année. Initialement prévu au mois de mars l’examen a été décalé au mois de novembre. Quand au taux de réussite à l’examen, il est de 17 %.

La suite de l’interview est à venir…

Publicités

Une réponse à “Quels agents de joueurs pour demain ? (1/2)

  1. En tout cas il existe de tres bons agents contrairement a tout ce que les media disent.
    Par exemple Jean Christophe Cano qui est l’agent de Andre Pierre Gignac, est reconnu comme etant un bon conseiller et proche de ses joueurs.
    Tous les agents ne sont pas d abominables sangsues de joueurs,ils peuvent etre de formidables conseillers de carriere.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s