Galerie

J’ai assisté à la finale de Ligue des Champions féminine et…

Jeudi 26 mai, Craven Cottage (Fulham) : Lyon remporte la première Ligue des Champions de son histoire face à Potsdam (2-0) sous les yeux de Jean-Michel Aulas et Michel Platini. Un but par mi-temps, le premier après un cafouillage suite à un corner (W. Renard) et le second d’une sublime frappe de la fraîchement entrée (L. Dickenmann).

Alors, quelles sont les similitudes entre l’OL masculin et féminin ?

– Un 4-3-3 à la lyonnaise.
– Une charnière centrale en souffrance (au très haut niveau européen).
– Un milieu défensif (Henry) à la Toulalan.
– Une avant-centre (Schelin) ultra-puissante et capable de se débrouiller toute seule (Bafé Gomis).

Et les différences ?

– Pas de BetClic mais Leroy Merlin comme sponsor.
– Un latéral gauche technique et rassurant (Bompastor).
– Une ailière virevoltante (Thomis), à essayer avec les garçons ?
– Le palmarès européen.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s