Galerie

Le match : États-Unis – Mexique

Faute de grosse actualité footballistique cet été, on se met sous la dent la compétition qu’on peut : Mondial des moins de 17 ans, Coupe du Monde femmes ou Gold Cup. E bien, c’est cette dernière qui a attirée mon attention avec notamment la finale de la nuit dernière entre les États-Unis et le Mexique (2-4), d’une intensité remarquable.

Giovani Dos Santos (22 ans), qui fait le tour d’Europe sans séduire quiconque (Barcelone, Tottenham, Ipswich, Galatasaray, Santander), a enfin confirmé les espoirs placés en lui. Je vous conseille son but, le dernier des Mexicains.

Pablo Barrera (24 ans), transparent avec West Ham, a été dangereux à quasiment tous ses ballons. Un doublé pour lui.

Freddy Adu (21 ans), côté américain, titulaire à la surprise quasi-générale, ne mérite pas les moqueries générales à son sujet même s’il a semble-t-il compris (tardivement) que la réussite passait par le travail.

En tout cas, Giovani Dos Santos et Freddy Adu, stars du Mondial des moins de 17 ans en leur temps, ont bien mesuré la différence entre les jeunes et le monde des Grands. La confirmation est attendue et la leçon devrait servir à tous les adolescents de 17 ans qui bataillent actuellement pour la Coupe du Monde de leur catégorie d’âge au … Mexique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s