Galerie

Mes idées mercato pour Francis

 

 On sait déjà que Bordeaux sera l’équipe la plus active lors du prochain mercato hivernal, eux qui n’qvqient plus l’hqbitude de bouger l’hiver. Le dernier tranfert remonte à la signature de Fernando Cavenaghi de janvier 2006. Les Girondins agiront dans l’urgence pour redresser la barre et éviter de suivre le chemin de Monaco, pour ne citer que le club monégasque.

Malheureusement, il est déjà trop tard. D’un an et demi. C’est après le départs de Marouane Chamakh et surtout celui Yohann Gourcuff (qui a rapporté 22 millions d’euros) qu’il aurait fallu contacter des joueurs de leur calibre. Yohan Cabaye et Kévin Gameiro étaient plus que d’accord pour rejoindre l’Aquitaine et le package n’aurait pas coûté plus de 20 millions d’euros. Six mois plus tard, il était trop tard pour Gameiro qui avait senti le vent tourner, Cabaye avait été devancé par Fahid Ben Kalfallah (5 millions d’euros) !

Cette succession d’erreurs emmène donc à cet hiver et à un grand tournant dans l’histoire du club au scapulaire. M6 alloue sa dernière enveloppe transfert aux hommes de Jean-Louis Triaud. En cas d’échec, ce sera le ventre mou de la Ligue 1 pour quelques temps, voire la Ligue 2. Pression sur les recruteurs, donc. Priorités : un latéral droit, un avant-centre et « un peu partout », selon Francis Gillot… Quels sont les bons coups de l’hiver à la portée de la bourse de Nicolas de Tavernost ?

  • Marouane Chamakh (Arsenal)

Les PLUS : Son retour ferait l’unanimité (supporters, dirigeants, joueurs) et il a également tout intérêt à quitter Arsenal, barré qu’il est par Van Persie, voire Park. Il n’est pas en froid avec le club depuis son départ libre et son refus de prolonger. Du moins, ce l’est pas cela qui empêcherait son retour. Par contre, il devra faire des concessions salariales…

Les MOINS : Déjà que Bordeaux ne pourra guère obtenir davantage qu’un prêt de 6 moins, le Marocain s’en va disputer la CAN et ne serait quasiment disponible que 3 mois (mars, avril, mai) si tout se passait bien pour son pays.

  • Alberto Tino Costa (Valence)

Les PLUS : Il connaît parfaitement le championnat de France, ne joue plus à Valence et sa patte gauche sur coups de pieds arrêtés fera oublier le vide laissé par Wendel. Un prêt est envisageable, pour un transfert, Valence l’a acheté 6 millions d’euros à Montpellier.

Les MOINS : Le schéma en 4-4-2 apprécié par Francis Gillot n’intègrerait Tino Costa qu’à la place de Jaroslav Plasil, actuel… capitaine des Girondins. A moins de passer en 4-5-1 avec seul Cheick Diabaté en pointe.

  • Nelson (Betis Seville)

Les PLUS : Un latéral droit à l’expérience internationale et un transfert abordable.

Les MOINS :Le niveau de forme du joueur et la « jurisprudence Placente ». Cependant, le Portugais est plus jeune que l’Argentin.

  • Philippe Coutinho (Inter Milan)

Les PLUS : Une vraie pépite brésilienne (19 ans) au profil de (vrai) provocateur et un prêt possible.

Les MOINS : Ce n’est pas un avant-centre mais un ailier. Pas une priorité malheureusement.

  • Salomon Kalou (Chelsea)

Les PLUS :Serait complémentaire de Cheick Diabaté et peut aussi évoluer sur un côté. Déjà proche de Lille cet été, ce qu’il signifie qu’il ne ferme pas la porte à la France.

Les MOINS : Sa participation à la CAN.

  • Fabio Quagliarella (Juventus)

Les PLUS : Barré à la Juve. Allie spectacle et efficacité. Un vrai renfort d’expérience ( 28 ans, 24 sélections).

Les MOINS : Sa motivation de rejoindre Bordeaux ? Mais bon, Joe Cole a rejoint la France en août…

 A suivre…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s