Galerie

Y’a quoi à voir à Séville et Grenade ?

Lundi dernier avait lieu l’un des derbies andalous, Séville-Grenade (1-2), moins fort qu’un Malaga-Séville ou qu’un Betis-Seville mais un derby quand même. Avec pas mal de Français et quelques bonnes surprises…

Déjà, Grenade est bon dernier avant la rencontre, se déplace chez son « voisin » sévillan, toujours invaincu. On ferme la boutique et on vient chercher un point, donc.Pas du tout. On se déplace avec deux pointes : Uche, qui avait fait du mal aux Bleus à Saint-Etienne avec le Nigeria et Geija, un point d’appui assez efficace. On a vu un match ouvert que Grenada aurait pu (dû) perdre mais qu’il a gagné aux forceps. Un grand merci à son portier, Roberto. Justement, avec Javi Varas, ils ont été les grands artisans de la rencontre sur leur ligne mais également dans la relance aux pieds, ce qui vient confirmer que l’Espagne forme (aussi) de très bons gardiens de but.

Côté joueurs français ou connaissances du championnat de France, Pape Diakhaté a perdu sa place en défense centrale depuis quelques matchs déjà même si ce n’est pas devenu le point fort des Andalous.

Yohan Mollo, en prêt de Monaco, est à peu près sûr de ne pas rester au club après cette rencontre. Pourtant titulaire, il a fait du Mollo avec pas mal de gestes superflus mais de la percussion toutefois. Mais sa prestation n’a pas été du goût de son entraîneur Fabri Gonzalez, qui s’est agité à chaque possession de balle de l’ex-Monégasque, baissant les bras à l’heure de jeu. De quoi lui faire regretter Guy Lacombe ?

A sa décharge, monsieur Gonzalez semble assez caractériel et cela ne semble pas accrocher avec tous les joueurs de l’effectif. En effet, lors de l’égalisation, l’un d’entre eux s’est permis un bras d’honneur en sa direction. L’a-t-il vu ? A voir à la prochaine compo… (Il était remplaçant)

Enfin, Allan Nyom, latéral droit formé en région parisienne, apparaît comme solide mais limité techniquement dans son apport offensif. Serait vraisemblablement plus performant dans l’axe, mais la concurrence est plus importante.

En somme, Grenade s’est montré surprenamment technique développant un jeu vraiment plaisant et récompensé sur cette rencontre. A confirmer.

Séville s’est mis en difficulté tout seul, notamment défensivement où Emir Spahic n’a pas encore trouvé ses marques même s’il tient bien sa moyenne d’un carton jaune par match.

Les bonnes pioches se nomment Manu Del Moral, venu de Getafe cet été. Techniquement, c’est du costaud et il peut évoluer indifféremment aux côtés de Kanouté ou de Negredo (blessé lundi).

Gary Medel, le mini milieu défensif chilien, est impressionnant à la récupération et peut même apporter offensivement. Enfin, ce n’est pas un inconnu mais Martin Caceres, en latéral droit, a clairement franchi un palier et possède dorénavant la carrure pour s’imposer au Barça ou à la Juve par exemple, ses deux précédents clubs chez qu il a déçu (notamment à Barcelone). Paris est sur les rangs pour le recruter…

Au niveau de l’ambiance, le kop sévillan est à créditer d’un très bon match donnant l’impressionnant d’une grande famille. Si le club est considéré comme le « riche » de Séville par comparaison au populaire Betis, Sanchez Pijzuan a de la gueule et du souffle. L’hymne du club est repris par tout le stade à la sortie des joueurs. De plus, le souvenir vivace laissé par Antonio Puerta qui, plus de 4 ans après son décès, a sa chanson reprise en coeur, sur fond d’applaudissements de tout le stade, à la 16ème minute (son numéro) de toutes les rencontres à domicile ! Cela doit faire chaud au coeur au petit Aitor Antonio, le petit que sa femme attendait au moment du drame…

Voilà, on souhaite à ce club de retrouver l’Europe dès la saison prochaine dans la lignée de Marcelino, leur nouveau coach, toujours positif et qui apparaît ultra-détendu. La bonne recette après avoir essayé bon nombre d’entraîneurs ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s