Galerie

L’Atletico Nacional, ce géant !

Si l’Atletico Nacional Medellin est au coeur de l’actualité pour son geste symbolique de demander l’attribution de la Copa Sudamericana (équivalent de la Ligue Europa en Amérique du Sud) à son adversaire malheureux, Chapecoense, il pourrait également l’être pour son niveau de jeu, sûrement le plus élevé du continent sud-américain. Avant de jouer la demi-finale du Mondial des Clubs le 14 décembre prochain et une possible finale face au Real Madrid….

atletico-nacional-de-medellin

La saison 2016 des « Verts » restera à jamais dans l’histoire du foot: victoire en Libertadores, finalistes de la Copa Sudamericana (de laquelle ils étaient largement favoris, cote de 1.35 pour le match aller), vainqueurs de la Coupe de Colombie face au Junior de Barranquilla, demi-finalistes du championnat d’ouverture (défaite aux tirs-au-but contre ce même Junior) et enfin, et c’est en cours, demi-finalistes  du championnat de clôture ! Avec une équipe mixte voire de réserviste, l’équipe-type étant déjà parti pour le Japon. Drôle de calendrier avec la demi aller le 08/12, la demie retour le 12/12 et le premier match du Mondial des Clubs au Japon le 14/12…

Tout est parti d’un recrutement ambitieux avec notamment le retour au pays d’Ibarbo (ex Cagliari et Roma) en janvier dernier (qui a depuis rejoint le Panathinaikos) pour insuffler un souffle nouveau. ais ce seront surtout des joueurs locaux qui se révèleront Marlos Moreno (20 ans, aujourd’hui au Depor, prêté par Man. City qui l’a engagé l’été dernier pour 6M), le milieu relayeur Sebastian Perez (aujourd’hui à Boca) mais surtout Macnelly Torres (32 ans) et le trio offensif Oscar Berrio (25 ans), Andres Ibarguen (24 ans) et Miguel Borja (23 ans). Ce dernier, arrivé en pour les demi-finales de Copa Libertadores, marque un doublé à Sao Paulo (victoire 2-0) puis un doublé au retour (victoire 2-1) et le but du titre lors de la finale retour face à l’Independiente Del Valle (Equateur). 5 buts en 4 matchs et une titularisation avec les Cafeteros face au Chili en novembre dernier (0-0). Berrio était également titulaire et Macnelly Torres est entré en jeu. Franco Armani le gardien argentin de 30 ans, au club depuis 2010, a aussi fait des miracles, notamment lors des séances de tirs-au-but. Au plus grand bonheur de la légende du club, Rene Higuita.

borja

Miguel Borja, sur les traces de Faustino Asprilla ?

A eux de montrer tout leur talent lors de ce Mondial des clubs et inscrire une autre page de leur histoire. Avant de refaire parler d’eux  en août prochain pour le compte de la Recopa Sudamericana (équivalent de la Supercoupe d’Europe) et là, ce sera un autre moment d’histoire face à … Chapecoense.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s